1
Au cœur de la nature, et la nature au cœur
2
Au cœur de la nature, et la nature au cœur
3
Au cœur de la nature, et la nature au cœur
Vie sociale - Loisirs - Tourisme > Tourisme > À voir dans le bourg > L'Eglise Notre Dame du Mont Carmel

L'Eglise Notre Dame du Mont Carmel

Retour vers la page A voir dans le Bourg >>

 

L’Eglise Notre-Dame du Mont-Carmel (Notre-Dame de Scapulaire) se dresse dans un angle de la place du même nom.


  

À l’extérieur, de l’église, une belle pierre, un ancien dolmen, la « Table des Morts » permettait de poser les cercueils en attendant de rentrer dans l’église. À droite du porche, se dresse une imposante croix en fer forgé qui était placée anciennement à la place du monument aux morts.

 

L’église, d’inspiration romane, possède un imposant clocher carré, véritable tour dont la vocation première a été défensive comme en témoignent les ouvertures du sommet qui accueillaient des hourds, systèmes de défense en bois du Moyen-Âge. Ce clocher était probablement intégré dans les murailles qui entouraient le village dont on aperçoit les bases en empruntant la Rue des Remparts. Ce clocher constitue la partie la plus ancienne de l’édifice et daterait du XIIe siècle.

L’entrée de l’église fut longtemps protégée par un caquetoir, sorte d’auvent, qui permettait de s’abriter après les offices pour échanger les nouvelles, à l’abri des intempéries. Sa charpente reposait sur des corbeaux qui demeurent encore visibles en levant les yeux. Le portail de type roman offre quelques représentations naïves comme des faces humaines et un cerf.

  

Pour visiter l’intérieur, un livret est à la disposition des visiteurs. On peut en particulier remarquer le maître-autel, imposant et ancienne table de granite, qui provient de l’ancienne chapelle de Lambertie (lien) et d'autre part, à droite, la statue en bois doré de Saint Roch (protecteur du bourg et des épidémies, en particulier la peste), accompagné de son chien. Autrefois, de nombreux pèlerins venaient la visiter puis se rendaient en pèlerinage à la fontaine Notre-Dame des Miracles dont la source avait, dit-on, la vertu de guérir des douleurs rhumatismales (Voir les points d'intérêt en dehors du bourg >>).

 

 

Sur cette place, on trouve aussi le puits banal (c'est à dire communal) ainsi que quelques facades d'intérêt dont une maison bourgeoise à la gauche de l'église.